Lexique de la sneaker

Présentation

Avec le changement en devenir de la sneaker et tout ce nouveau "sneaker game" devenu l'obsession d'une nouvelle génération, nous avons pensé qu'il était tout à fait approprié de mettre les nouveaux venus au courant de la façon de parler des adeptes de ce monde. Ainsi, vous retrouverez le "Kikikickz's dictionnary of sneakers" : notre propre dictionnaire des termes impératifs pour devenir le maître du jargon de la basket. 

Mais qu’est ce qu’une sneaker ?

Tout d’abord, avant de découvrir les différentes expressions qui gravitent autour de la sneaker, il est nécessaire pour devenir un vrai “sneakerhead” de définir ce qu’est une sneaker.

À l’origine, le mot sneaker désigne toutes les chaussures conçues dans le cadre d’une pratique sportive, qui ont été peu à peu, détournées de leur utilité première pour s’inscrire dans notre quotidien. Aujourd'hui au coeur de la tendance, les sneakers ont joué un rôle majeur dans la naissance de la mode urbaine : le “Streetwear”. En effet, dû à sa grande popularité, et l’engouement qui entraîne ses paires de baskets, un grand nombre de hautes maisons de couture n’hésitent pas aujourd'hui à intégrer celles-ci au sein même de leur collection pour le plus grand plaisir de tous. Ainsi, on retrouve notamment cette dernière dans l’univers de grande collaboration comme l'iconique collection “The Ten” entre la marque au swoosh Nike et le designer américain Virgil Abloh et son label Off white, ou encore à travers des collaborations plus informelles telles que les nombreuses itérations entre la filiale de haute couture nipponne COMME DES GARÇONS et Nike.

Enfin, à travers le mouvement de la “Dad shoes” (chaussure de papa en français, rappelant les chaussures que portaient nos parents dans les années 80-90), la sneaker a su prendre sa place dans cet univers notamment avec le célèbre modèle “Triple S” de la firme de luxe italienne : Balenciaga.

Aglets :

Les "Aglets" sont ces petites choses qui se trouvent au bout des lacets. Ils étaient autrefois en plastique simple, mais aujourd'hui, ils sont disponibles dans toutes sortes de matériaux comme en fibre de carbone aux versions personnalisées étiquetées, en passant par des pièces d'or (représentatives de Jésus sur la Nike Air Yeezy II qui, comme vous l'avez peut-être découvert, ont tendance à se dévisser toutes seules parfois...). Nous sommes sûrs que quelqu'un en fera des colliers en un rien de temps :-)

Beaters :

Les "Beaters" sont ce ce genre de sneakers que vous choisissez toujours de porter, même après les avoir portées encore et encore. En fait, à un certain moment, vous commencez à aimer chaque parcelle de "caractère" qui se manifeste sous forme de plis, d'éraflures, de tâches, et cette odeur toujours agréable. Eh bien, peut-être pas la puanteur... Et même si vous avez 1 000 paires de baskets, vous vous retrouvez forcément avec votre petite préférée : votre paire de "Beaters".

Bespoke :

En termes de sneakers, la "Bespoke" est un modèle unique de la Air Force 1 conçu sur le site de Nike à 21 Mercer, où une expérience unique de création d'une sneaker personnalisée en utilisant un assortiment spécial de matériaux et de finitions est offerte, jusqu'aux coutures et aux étiquettes. Il s'agit d'une véritable basket "one of one" et l'expérience de créer sa propre basket figure souvent sur la liste des "sneakerheads". Le terme vient des costumes et des chaussures, où il signifie simplement "fait sur commande" ou "fait sur mesure". 

Colorway :

Le “colorway” d'une basket est la combinaison particulière de couleurs appliquées à la sneaker. C'est aussi un terme très ennuyeux, mais un mal nécessaire dans notre monde. Souvent, un surnom est associé à la couleur qui se trouve sur la boîte. Par exemple, l'Oregon, les Black Cements et les True Blues sont toutes des couleurs différentes de la silhouette iconique de la Jordan III. Nous ne pourrions pas juste avoir des noms simples de coloris et pas plusieurs centaines de déclinaisons. Néanmoins, c’est aussi ce qui fait la beauté et la complexité du monde de la sneaker.

Deadstock :

“Deadstock”, souvent abrégé en DS, est un terme utilisé pour dire qu'une paire de baskets n'a jamais été portée. On ne sait pas exactement comment elle est passée de "dead stock" à "deadstock", mais parfois il suffit de dire que … "c'est un truc de sneakerhead".

Deubré :

Deubré est un terme générique, originaire de Nike, Inc. et datant du milieu des années 1990, pour énumérer une étiquette de lacet ornemental, le plus souvent vu sur les baskets. En règle générale, un deubré aura deux trous à travers lesquels un lacet est enfilé, comme une perle sur une ficelle.

Grails :

Une “To Do List” est une liste de choses que vous voulez faire avant de passer à l'action. Pour les sneakerheads, les “grails” sont la même chose , en ce sens : il s’agit concrètement des sneakers que vous voudriez absolument avoir avant de mourir. La plupart des grails ont tendance à être très rares et extrêmement limitées, mais pour certains sneakerheads, il peut s'agir d’un colorway en particulier ou bien la vieille paire que vous portiez quand vous étiez enfant et que vous voulez aujourd'hui retrouver. Les Grails sont les sneakers qui vous complètent...  VOUS et VOTRE collection de sneakers. (Même si on doit bien admettre que la liste des “grails” sera infinie à jamais.)

Sneakers "High" :

La sneaker "High" est une basket qui s'étend légèrement au-dessus de la cheville du porteur. Il ne faut donc pas les confondre avec les “Mid” qui sont elles, pour leur part, légèrement plus basse comme leur nom l'indique et se retrouvent donc au milieu de la cheville.

Hypebeast :

Vous savez, votre ami qui doit avoir chaque nouvelle édition limitée, même si cela signifie vendre la paire qu'il vient d'acheter la semaine dernière ? Celui qui achète des baskets en fonction du nombre de personnes sur Twitter qui disent que c'est cool ? Oui, nous en avons tous un. Un Hypebeast consomme de la hype et réagit en conséquence. N'oubliez jamais, comme l'a dit un jour le Premier ministre Dawn : "Ne faite pas confiance aux publicités de consommation car elles pourront vite vider votre porte-monnaie". Le Hypebeast est donc un sens quelqu’un qui veut absolument la dernière basket sortie, la plus rare et évidemment la plus cher pour la montrer à tout son entourage et en faire un véritable compte Instagram.

Hyperstrike ou HS :

Hyperstrike ou plus couramment “HS” est cette expression qui désigne les paires dont le nombre est limité à 50, 24 ou 48 unités. Ces sneakers sont souvent issues d’une collaboration et sont extrêmement difficiles à obtenir, sauf si évidemment vous avez entendu parler de Kikikickz. Je crois qu’ils en ont pas mal ceux-là ! ;)

Jumpman :

Évidemment, vous devez le savoir, mais le bon sens n'est pas toujours au rendez-vous. Le logo Jordan, devenu une icône, a été créé par Peter Moore designer chez Nike, à partir d'une séance de photos de débutants ayant été lancé sur le Air Jordan III conçu par Tinker Hatfield. Le logo qui en résulte tient aujourd'hui l'appellation de “Jumpman”.

Low :

À l’inverse des baskets High, il s’agit d’une chaussure basse, tout simplement. Par exemple on peut avoir un modèle de Air Force 1 en différentes versions : High, Mid et Low (hautemedium, basse).

Mids :

Ahhhh… les fameuses Mids : comment ne pas en parler, surtout en ce moment. Détestées par la plupart des collectionneurs, aimées par les innovateurs mais finalement portées par tous. Lorsqu'il s'agit de jeunes, les modèles comme les Dunk ou les  l'Air Force 1 sont un réel "must have". Les Mids définissent donc simplement les sneakers dont la silhouette s'arrête au milieu de la cheville. Elles sont en quelque sorte le passage de la High à la Low.

NIB :

NIB est l'abréviation de new in box, ou nouveau dans la boîte. Si une sneaker a été retirée malencontreusement de la boîte, tant que vous ne l'avez pas essayée et que vous l'avez remise exactement comme elle était, elle peut encore être qualifiée de NIB, mais faites en bon usage ou certains seront tentés de pinailler sur le sujet.

NDC :

La plupart des conversations se déroulant aujourd'hui en 140 caractères ou moins, les sneakerheads ont choisi d'être plus efficaces et l'acronyme NDC a remplacé Nike (point) com = Nike.com, alias la boutique en ligne de Nike. 

OG :

Les tant appréciées OGs alias Originals. Pas de rétro, pas une réédition, mais la première fois qu'une chaussure est sortie, c'est la seule fois qu'une basket est appelée OG. C'est comme un code, pour appeler la sneaker : la vraie, l'originale. Ne vous faites pas prendre à glisser et à dire qu'une rétro est une OG parce que la police des baskets de Twitter vous ridiculisera (et honnêtement aussi parce que, vous savez, ils n'ont rien de mieux à faire).

On-ice :

Avoir une paire "on ice" signifie que vous avez une paire de baskets "deadstock" que vous n'avez pas encore portées. C'est en fait une façon d'essayer de faire un doublé et de prouver vos capacités de sneakerheads pour éviter de porter vos sneakers ou d'acheter plusieurs paires. Un vrai passionné quoi !

Player edition :

Une sneaker "player edition"est une basket conçue pour un joueur spécifique, et qui est ensuite disponible au particulier, souvent sous forme d'une version à diffusion limitée. La Ray Allen Air Jordan XIII en est un bon exemple, aux couleurs des Boston Celtics, signature de Sugar Ray sur la languette, commercialisée en quantité limitée pour que seulement certains fans aient une chance de porter les chaussures de leur héros. Encore une fois, il me semble qu'un certain… Kikikickz en a de belles de ce genre, ça vaut le coup de jeter un coup d’oeil !

Player-exclusive :

Légèrement différentes des "player edition" mais toujours abrégée par le même acronyme PE, une basket “Player exclusive”exclusive à un joueur, est une basket conçue spécifiquement pour un joueur mais qui n’a jamais été destinée à la vente au détail. La plupart du temps, elles ne sont disponibles que dans la taille du joueur pour lequel elles ont été conçues. Les couleurs sont uniques, les détails sont encore meilleurs et de temps en temps, vous les verrez sur eBay. Mais soyez prêt à dépenser beaucoup d'argent, car il n'y en a généralement qu'une poignée dans le monde entier.

Quickstrike ou QS :

Le terme "Quickstrike" abrégé sous le nom de "QS" a commencé à apparaître sur les boîtes au début des années 2000. À l'époque, il s'agissait d'une version non annoncée qui arrivait rapidement dans les magasins étant évidemment en quantité limitée. Internet nous a permis de prendre connaissance des rumeurs concernant les baskets, qui semblent avoir été lancées des années avant leur sortie, et il semble maintenant que même une version QS pourrait être anticipée grâce aux diffusions de ces rumeurs sur les réseaux sociaux

Reseller :

Un “Reseller” est une personne qui achète des sneakers (généralement en gros) dans l'intention de les revendre plus cher par la suite. Qu'on les aime ou qu'on les déteste, ils font partie de cette histoire de la sneaker et ils resteront encore en place pour bien longtemps. Ils rendent certes les choses difficiles mais donnent aussi en quelque sorte un accessibilité à d’autres. Certains d'entre eux vous donnent la chance d'obtenir des sorties OG que vous ne trouverez nulle part ailleurs. D'autres, sortent du centre commercial local en transportant une série complète de ces rétros que vous ne pourrez pas obtenir, jubilant et prenant des photos pour Instagram en cours de route.

Restock :

Un restock est le fait qu’une boutique reçoit un réapprovisionnement d’une paire ou d'un article en rupture de stock.

Retro :

Un modèle rétro est une basket qui est sortie précédemment et qui fait sa réapparition. Les sneakers rétro sont à la fois la meilleure et la pire chose à propos des sneakers. D'une part, un modèle rétro donne à la plupart d'entre nous la chance de récupérer une paire de chaussures qu'on ne pouvait pas avoir avant, ou qu'on portait tellement qu'il faut en avoir une autre paire. D'un autre côté, ce sont les modèles rétros qui semblent être les plus demandés sur le marché de la revente, ce qui les rend plus difficiles à obtenir en raison de la rentabilité rapide que les gens pensent pouvoir en tirer. Mais nous prendrons toutes les rétros que nous pourrons obtenir, vraiment.

Sample :

Un sample est en général un essai sur un modèle précoce d'une chaussure qui est faite pour que les designers et les détaillants puissent voir les modèles à venir. Il en existe différents types, bien sûr. Les échantillons "Looksee" sont généralement de taille 9 US et sont fabriqués pour la raison ci-dessus. Les échantillons "Weartest" sont fabriqués dans différentes tailles (les échantillons de basketball sont le plus souvent de taille 13 US) pour voir comment se comporte une nouvelle basket. Et les échantillons "Player exclusive" ne sont qu'une autre façon de dire "exclusifs aux joueurs". Les échantillons apparaissent parfois sur eBay ou dans les ventes d'échantillons des entreprises (ou dans les magasins de consignation de Portland) et sont certainement recherchés dans certains milieux.

Size Run :

Une "size run" ou taille de série correspond à la quantité de baskets dont dispose un détaillant, ou revendeur. On parle généralement d'une “full size run” ou série complète, qui, pour les tailles hommes, comprend la plupart du temps des tailles 6 à 12. 

Tonal :

Un colorway “tonal” signifie une sneaker monochrome.

Upper :

Le “Upper” correspond à la partie supérieure de la sneaker qui recouvre le pied. Cette partie se nomme également l’empeigne. 

VNDS :

Le terme VNDS désigne Very Nearly Deadstock. Pour faire simple c’est très proche du Deadstock, soit une paire quasi neuve.

Zigh Tech :

Introduit en 2010, la technologie ZigTech de Reebok est devenue le système d'amortissement de choix dans ses nombreuses sous-catégories, telles que la course, l'entraînement et le basketball. Bien que le slogan "Energy For Your Feet" (de l'énergie pour vos pieds) ne corresponde pas exactement à notre description, le système d'amortissement Zig fait le travail et a été utilisé par John Wall pour ses premières saisons en NBA. ZigTech n'est qu'un exemple de "Vis Tech", alias la technologie visible, qui a été un moteur essentiel pour les chaussures de sport depuis que l'air s'est échappé de la semelle intermédiaire. 

BUMP :

Bring Up My Post (Bump) : Terme utilisé en commentaire pour faire remonter une annonce sneaker dans un groupe sur Facebook par exemple. (Bump ou Up)

Camp Out :

Ce vocabulaire sneakers désigne le fait de patienter/camper devant une boutique avant une importante release (sortie). Il faut tuer le temps entre quelques heures à quelques jours… En gros, le premier arrivé est le premier servi.

Clerk Pack :

Sorte d’édition limitée réalisée par un responsable de boutique sneakers.

Co.JP : littéralement parlant Concept Of Japan. Un coloris uniquement pour le Japon.

Collection capsule :

Une collection textile composée de quelques pièces en série limitée. Une collection Capsule peut accompagner une sortie de sneakers, comme par exemple la récente collection Jordan x Dior

Consortium :

C’est l’édition limitée voire ultra limitée chez la marque Adidas.

COP or DROP :

Signifie acheter ou passer son tour (Cop or Drop) sur la prochaine sortie de sneaker.

CW:

Abréviation du mot Colorway.

Fair price :

Le prix affiché de la basket dans une annonce est très intéressant. C’est une bonne offre, un bon prix.

Fake :

Terme utilisé pour signifier une contrefaçon.

FL :

Abréviation pour désigner le magasin Foot Locker

FP :

Même chose que pour FL, il s’agit là du shop Anglais FootPatrol

Genteral Release (GR) :

La basket sera vendue en quantité suffisante dans de nombreux magasins. Toutes les tailles sont prévues : Homme, Femme, Enfant.

GS :

Abréviation de (Grade School). On parle de GS pour les baskets taillées pour les enfants.

Hok-up :

Un pote ou une connaissance vous achète la paire que vous ne trouvez nulle part. Avant la vente de sneakers sur le web, il fallait bien souvent trouver un intermédiaire pour chopper une exclu US ou Asiatique. D’où l’expression : « Besoin d’un Hook-up sur cette paire ».

HTM :

Le trio gagnant de chez Nike qui désigne l’acronyme des designers : Hiroshi Fujiwara, Tinker Hatfield et Mark Parker. Les modèles Nike HTM sont souvent synonyme d’édition limitée très convoitée par les sneakers addict.

IMHO ou IMO :

Abréviation que tu peux lire dans les commentaires ou sur les forums. En anglais In my Humble Opinion ou aussi IMO pour In my Opinion (A mon avis/sens).

JB :

Abréviation de Jordan Brand.

LPU ou Last Pick-up :

Veut tout simplement dire mon dernier achat.

LDN :

Abréviation de London (Londres…). Idem pour TKO pour la ville de Tokyo. Paris/PRS – New-York/NYC…

Legit Check :

Terme que l’on voit à foison sur les forums. « Est-ce que c’est Legit ? ». La personne cherche à savoir si la chaussure est authentique, et non une contrefaçon (Fake). Attention à ne pas tomber dans le piège des fakes. Heureusement que Kikikickz est là pour vous fournir les plus belles paires en toute sécurité.

Limited Edition :

si tu ne connaît pas la signification de ce terme, c’est qu’il est temps de revoir tes cours d’anglais… Il s’agit d’une édition limitée = quantités limitées.

MJ :

Abréviation de Michael Jordan, aussi surnommé « His Airness ». Ahh… un homme, un vrai ce Jordan.

Nike SB :

Nike SkateBoarding (les produits skateboard chez Nike).

Patent leather :

Il s’agit de la matière Cuir Brillant : comme par exemple sur la sublime Jordan 1 UNC Patent leather.

Pinroll :

Technique qui consiste à faire un ourlet assez serré avec son jeans ou pantalon, au dessus de la sneaker au niveau de la cheville.

Release Date :

Aller, les cours d’anglais mesdames Messieurs. C’est tout simplement la date de sortie de la sneaker

Shape :

Terme utilisé souvent par les puristes qui désigne la forme d’une paire de baskets. L’évolution du shape de la Air max 1 a fait beaucoup parlé ces dernières années.

SMU ou Spéciale Make Up :

Voici une expression qui désigne une sneaker créée spécialement pour une boutique/shop.

Snearer Addict :

Terme employé à foison dans le web et dans la rue pour désigner un passionné, accroc à la sneaker. On parle également de Sneakerhead.

Sole Swap :

Technique qui consiste à séparer la semelle intermédiaire de l’empeigne. On utilise le sole swap dans les customisations. 

Tiers 0 ou Tiers  Zéro :

Désigne une boutique qui possède un compte Tier 0 chez Nike. Il y en a très peu en France (Starcow, Opium…). La boutique Atmos à Tokyo dispose du compte Tier 0 depuis de nombreuses années. Ces shops Tiers 0 ont accès à des releases sneaker en exclusivité. Et pourquoi pas Kikikickz tient ?!

TTS ou True to Size :

cette paire est TTS, c’est-à-dire qu’elle taille correctement. La chaussure ne taille ni grand, ni petit. (Si tu chausses du 44 prend du 44).

WTB ou Want to buy :

Je souhaite acheter cette basket, je la veux”.

WTT ou Want to trade :

Je souhaite échanger ma paire

WTS ou Want to sell :

Je souhaite vendre ma paire

WMNS :

Vous êtes nombreux à vous demander la signification de Wmns. C’est tout simplement l’acronyme de Womens

 

Et voili voilà, alors là si vous ne devenez pas le maître incontesté de la sneakers : c’est quoi qu’on à manqué à notre mission, soit que vous êtes…  Disons peut receptif ;) 

Tu va maintenant pouvoir comprendre toutes les conversations qui étaient si secrètes pour toi jusqu’à présent et pouvoir déchiffrer les moindre recoins du onde de la sneakers. Pour en savoir plus sur l’univers de la sneakers : toutes les dernières infos, news et sorties, n’hésite pas t’abonner à la “special newsletter” 100% gratuite de chez Kikikickz.