À la Fashion Week, les sneakers marquent encore le pas

Rideau sur l'édition parisienne de la Fashion Week Homme Automne/Hiver 2023-24, l'heure est au bilan ! Qu'on pourra résumer assez simplement, en termes de footwear : le recul des sneakers se poursuit sur les podiums. Là où l'avènement du streetwear les avait vues déferler dans la high fashion et les défilés, son retrait progressif au profit du tailoring a changé la donne.

Parce que revisiter le sartorial était toujours le maître mot cette saison, les maisons ont préféré à notre soulier de sport ses pendants plus formels, dans le même but de twister le classique. On a ainsi vu davantage de richelieux que de baskets (!) dans un étalage de ce que la chaussure de ville peut faire de plus habillé, entre mocassins, derbies et bottes. Ce qui fort heureusement, n'induisait pas forcément des propositions ennuyeuses, à l'image ci-dessus des créations 3D signées Dior. 

L'impression tridimensionnelle avait le vent en poupe, puisque des maisons comme RAINS ou BOTTER, via une collab avec Reebok dans une veine YEEZY D ROSE, ont également pu verser dans cette technique d'avenir. Du reste, quand les acteurs se sont éloignés de la chaussure de ville, ce fut davantage pour embrasser la tendance slip-on que pour virer vers la basket. Là-dessus il y eut du fun, mais pas de quoi égaler la grande sensation de la Fashion Week milanaise, le sabot en forme de grenouille imaginé par JW Anderson.

Alors que retenir des sneakers sur la Fashion Week parisienne ? Les marques japonaises, en somme. Celles-ci n'ont pas lésiné sur les collabs, à commencer par sacai, qui en plus d'avoir surpris par son alliance textile avec Carhartt, a présenté une nouvelle silhouette Nike. Très ACG dans l'esprit, et très probablement une hybride, puisqu'on discerne des éléments de la Air Footscape ainsi que de la Lava Dome. 

De son côté, Junya Watanabe, filiale de CdG, a révélé des Oakley ainsi que de sobres New Balance 650 et 1906R, lesquelles agrémentaient l'une de ces rares collections contenant encore une petite fibre sportswear. Autre collaborateur régulier de la marque de Boston, AURALEE s'est pour sa part fendu de deux nouvelles 1906R pourvues de son esthétique épurée. Et pour en terminer - déjà - avec les collabs incluant des équipementiers sportifs, on note que Wales Bonner a prolongé l'équipée avec adidas autour de la Superstar.

Pour le reste, dans le cadre d'un vestiaire éclectique imaginé par le créateur de KidSuper, Louis Vuitton nous a fait voir la nouvelle sneaker vitaminée LV Discovery, tandis que Givenchy a révélé une TK-MX et Acne Studios proposé une Total 90 alike. Laissant à la Maison Mihara Yasuhiro, pour les multiples déclinaisons de son emblématique OG Sole, le titre de griffe la plus prolifique en matière de baskets. Les sneakerheads repasseront... si tant est que la prochaine édition estivale soit plus étoffée !