adidas

✓  LIVRÉ AVEC UN CERTIFICAT D'AUTHENTICITÉ


adidas : la marque aux 3 bandes rayonne sur Kikikickz.

Derrière celle que l’on a pris l’habitude de surnommer « la marque aux 3 bandes » se cache Adolf Dassler, l’entrepreneur et surtout l’homme qui a commencé à concevoir des chaussures de sport en 1928, alors qu’il n’avait pas encore 30 ans. Autant dire que répondre aux besoins et aux attentes des athlètes fait partie intégrante de l’ADN d’adidas, et ce depuis que la firme a été officiellement fondée par ce dernier en 1949. Très vite, l’équipementier d’outre-Rhin s’est illustré dans le monde du football où ses crampons sont devenus incontournables. Les dirigeants d’adidas se sont ensuite tournés vers d’autres disciplines en plein essor, à l’image du tennis et du basketball qu’ils ont su conquérir grâce à des silhouettes aussi iconiques que la Stan Smith et la Superstar.

Des sneakers adidas iconiques pour tous les fans de mode streetwear.

La Superstar, parlons-en, car c’est véritablement elle qui a permis à la firme allemande d’outrepasser les frontières du sport pour s’imposer dans la rue. Tout s’est joué dans les années 1980, à l’heure où le phénomène sneakers était en train d’éclore, en marge de la montée en puissance de la NBA.

De la Superstar à l’Ultraboost, aux origines des baskets phares d’adidas.

Après avoir rayonné sur les parquets dès sa création en 1969, la Superstar s’est hissée aux pieds des rappeurs du groupe Run-DMC qui en ont fait l’un de leurs emblèmes en la portant sans lacet, et languette relevée, sur scène comme en ville. Le salut pour la célèbre chaussure en cuir et son ‘’Shell Toe’’ emblématique est venu un peu plus tard, en 1986 pour être précis, au cours d’un concert que Jam Master Jay et ses acolytes ont donné cette année-là au Madison Square Garden de New York, devant un public en délire au sein duquel figurait un représentant d’adidas. Celui-ci se retrouva aux premières loges pour assister à la consécration à la fois du modèle et de la marque : un hymne baptisé ‘’My adidas’’ repris par toute la foule. Dans la foulée, les Run-DMC signèrent un partenariat historique avec cette dernière, propulsant ainsi la Superstar et les autres baskets estampillées des 3 bandes d’adidas au sommet de la mode streetwear.

L’aube du deuxième millénaire a également été marqué par l’ascension des baskets d’inspiration running, avec l’appui logique des coureurs puis des sneakers addicts. C’est durant cette période d’ailleurs considérée comme l’âge d’or du running qu’adidas s’est de nouveau illustré, au nez et à la barbe de son rival américain, tout d’abord avec la ZX 500 en 1984 puis avec la ZX 5000 et la ZX 8000 en 1988. Celles-ci ont constitué un socle des plus efficaces pour introduire et promouvoir le système TORSION, une technologie d’amorti innovante qui est encore très appréciée par de nombreux runners. Dire qu’adidas est une figure majeure de la course à pied serait par conséquent un doux euphémisme, d’autant qu’elle parvient toujours à en dicter les tendances, qui plus est via des modèles capables de jouer sur tous les tableaux tels que l’Ultraboost et, à un degré moindre, la NMD. Ces deux chaussures de course qui ont la particularité d’avoir été lancées en 2015 sont équipées d’une semelle Boost, un must en termes de confort et de style.

Kanye West vs. Pharrell Williams, adidas à l’heure des collaborations.

Plus que n’importe lequel de ses concurrents, adidas sait à quel point les collaborations sont cruciales. Et pour cause, le géant du sportswear allemand est en quelques sortes le pionnier de ces partenariats fructueux entre les fabricants de baskets et les artistes, qu’ils soient issus ou non du monde de la mode. En 2013, il l’a démontré de la meilleure des façons en s’octroyant les services de Kanye West qui œuvrait jusqu’alors pour le compte de Nike. Deux ans plus tard, en 2015, le rappeur originaire de Chicago acheva la conception de sa toute première adidas Yeezy : la Yeezy Boost 350, une sneaker désormais classique parmi les classiques qui a ouvert la voie à beaucoup d’autres succès signés par le mari de Kim Kardashian. C’est aussi en 2015 qu’adidas a commencé à collaborer avec Pharrell Williams sur sa collection Human Race.