Virgil Abloh : retour sur une icône de la mode

Virgil Abloh : retour sur une icône de la mode

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris ce 28 novembre le décès de Virgil Abloh. Emporté par une forme rare de cancer à l’âge de 41 ans, le designer laisse un grand vide. Un grand nombre des membres de l’équipe Kikikickz a nourri sa passion pour les sneakers grâce au Chicagoan. Footwear designer de génie, Abloh a eu bien d’autres casquettes et autant d’accomplissements, marquant profondément l’Histoire des industries mode et sneakers. Retour sur l’itinéraire d’un prodige.

De Kanye West à Off‑White, une ascension fulgurante

Diplômé d’architecture, Virgil Abloh se fait un nom au début des années 2000 sur la scène de Chicago à la faveur de ses passe‑temps de DJ et styliste. Il rencontre alors un certain Kanye West, dont il devient l’un des bras droits. Avec lui, il réalise un stage fondateur chez Fendi, à la suite duquel il quitte son métier pour ouvrir en 2009 à Chicago le concept store RSVP Gallery, immédiatement prisé des cool kids.

Sa carrière prend une nouvelle tournure en 2011, lorsqu’il remporte un Grammy pour sa direction artistique de l’album collaboratif de Ye avec Jay‑Z « Watch The Throne ». L’année suivante, il fait une entrée fracassante dans la mode. Son label PYREX VISION ne dure que le temps d’une collection, mais le succès est tel que le voilà lancé. En 2013 il crée la marque Off‑White, qui va le consacrer en tant que designer.

Le créateur qui a bousculé le luxe

Coupes larges, brandings et imprimés XXL, Off‑White bouscule le luxe et incarne la vague streetwear déferlant alors sur les podiums. Finaliste du prix LVMH 2015, Abloh voit sa cote grimper et s’ouvre les portes de collaborations. C’est ainsi qu’il signe en 2017 la collection « The Ten » avec Nike, réinvention de dix silhouettes emblématiques dont le design singulier séduit les sneakerheads et en attire de nouveaux. 

Un an plus tard, il est promu en tant que directeur artistique des collections Homme chez Louis Vuitton. Il devient le premier designer afro‑américain à occuper cette prestigieuse fonction au sein de la Maison française. Ses premières collections feront de lui le premier grand créateur noir reconnu internationalement.

Une empreinte durable

En plus d’avoir scellé la liaison streetwear x luxe avec Off‑White puis LV, Virgil Abloh a marqué l’histoire de la sneaker en la propulsant comme phénomène de société. Collaborateur prolifique, pour ne pas dire frénétique, il s’est allié à des entités diverses et variées, d’IKEA à Evian en passant par Baccarat, pour autant de succès. De quoi s’ériger en grand symbole de la hype.

En 2019, le créateur avait évoqué un souci de santé, annulant toutes ses représentations publiques pour quelques mois. Si la cadence avait dès lors diminué, il a continué à élaborer des sneakers avec Nike et des collections mémorables avec Vuitton, ne laissant transparaître sa lutte parallèle avec une terrible maladie.

Quel est votre plus grand souvenir de Virgil Abloh ?

Aujourd’hui, tous les acteurs du monde de la mode, mais aussi plus largement de la street culture pour laquelle il a tant œuvré, lui rendent de vibrants hommages.

Et vous, que retiendrez‑vous de Virgil Abloh ? Quelle est sa sneaker Nike qui vous a le plus marqué ? Sachez qu’une collection “The 20” avec le Swoosh reste dans les tuyaux, et que le designer continuera de faire parler de lui...


1 commentaire


  • Fofana

    Hello everyone
    Virgil was a good creativity design in the world 🌎 🙏


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés