10 artistes qui ont marqué l'histoire des sneakers

Les artistes ont une place majeure dans l'histoire des sneakers. Et pour cause, ils furent les premiers à intervenir massivement dans les collaborations au début du millénaire. D'abord personnalités éminentes issues de la street culture et du graff, puis plasticiens d'horizons plus larges, ils sont parvenus à imposer l'idée que la basket pouvait être une œuvre, de quoi ouvrir la voie à de nouvelles alliances et façonner le marché tel qu'on le connaît. Zoom sur ces artistes qui ont fait l'histoire.

Futura

Légende du street art, Futura 2000 est aussi l'un des pionniers de la collab arty. Il a plusieurs classiques à son actif en compagnie du Swoosh, notamment des Air Force 1 et SB Dunk, dont on retient la très originale High "FLOM". Et l'artiste n'en a pas fini avec les sneakers, puisqu'on attend toujours - désespérément - ses Dunk avec Off-White.

Stash

Invité dans les Artist Series lancées par le Swoosh en 2003, le graffeur Stash fut également parmi les premiers artistes à ravir les sneakerheads. Les Air Max BW, Air Force 1 Low et Air Max 95 dotées de sa teinte bleue signature sont considérées comme mythiques.

Eric Haze

Comme ses deux prédécesseurs dans ce top, Eric Haze est issu du graffiti new-yorkais et a collaboré avec Nike en 2003. Son pack de Dunk est sans doute ce qui rapproche le plus une sneaker de sa discipline, avec ces subtils dégradés de couleurs évoquant la bombe. Des paires collectors qui ont marqué leur époque !

Mr. Cartoon

Figure du graff de Los Angeles, Mister Cartoon s'est démarqué avec sa patte inspirée du tattoo et typiquement angelino. Il a signé diverses Air Force 1 Low dans les années 2000, toutes flanquées d'un LA stylisé sur le renfort de talon, qui ont rencontré un franc succès et demeurent des grails à l'heure actuelle.

ESPO

Contrairement aux autres membres de cette liste, ESPO, graffiti artist venu de Philadelphie, n'a pas imaginé de nombreuses sneakers. Mais sa Air Force II de 2004 a fait bouger les lignes en termes de design, puisqu'elle fut la première à afficher des panneaux translucides ! Quand l'art se fait vecteur d'innovation.

KAWS

Street artiste de la scène new-yorkaise, KAWS a débuté sa virée sneakers avec DC Shoes en 2002 avant d'entamer des relations longue durée aux côtés de BAPE et Nike. La Air Force 1 du programme 1World a rencontré un franc succès que Brian Donnelly, de son vrai nom, a depuis réédité avec de fameuses Air Jordan 4.

Parra

Le Néerlandais Piet Parra est l'un des artistes les plus influents en matière de sneakers. Il avait directement séduit pour son style pop avec les AM1 "Amsterdam" et "Albert Heijn" en 2005, avant de confirmer sa solide réputation avec d'autres Air Max ainsi que des Dunk.

Michael Lau

La paire "œuvre d'art" par excellence est sûrement celle de Michael Lau, designer de toys hongkongais qui a imaginé en 2006 une SB Dunk Low "Wood" dont la cote est vertigineuse. Sa Air Force 1 Low du programme 1World sortie deux ans plus tard est également une pièce recherchée.

Tom Sachs

Un artiste qui a convaincu pour l'utilitaire plus que l'esthétique. Tom Sachs a fait l'histoire avec ses Mars Yard, réalisées avec l'appui de recherches de la NASA pour en faire des modèles de solidité. Une démarche que le plasticien applique toujours avec succès, en témoignent les sold out de sa nouvelle création la GPS.

Daniel Arsham

L'un des derniers venus parmi ces artistes qui font le marché des sneakers. Daniel Arsham a marqué les esprits avec sa adidas FutureCraft 4D, et surtout une intervention dans la collection SS 2020 de Dior, retranscrivant brillamment son travail sur l'érosion dans des silhouettes comme la B23. 

picture of author

Alexandre Pauwels

Journaliste sneakers, mode, lifestyle. Auteur du livre "Sneakers Obsession".