Le phénomène dad shoes

Penchons-nous sur la manière dont ces chaussures boudées sont devenues de véritables incontournables.

Les dad shoes s’inspirent des baskets portées le week-end par les pères de familles des années 90’, alors encore appelées tennis. Le look était délaissé au profit du confort, permettant de vaquer à tout type d’occupation allant de la tonte de pelouse au barbecue. Penchons-nous sur la manière dont ces chaussures boudées sont devenues de véritables incontournables.    

Le « Normcore » à la jeune

Contraction de « normal » et « hardcore », le mot « Normcore » désignait à la base un mode de vie basé sur la libération par l’indistinction qui évolua rapidement en un style imageant la volonté d’afficher une neutralité vestimentaire. 


En 2017, les jeunes mirent un pied dans cette mode en délaissant couleurs flashy, motifs et imprimés au profit de t-shirts blancs oversizes et de jeans Levis 501 couplés aux dad shoes en question. Cette mode du Normcore était expliquée comme étant la résultante d’une recherche toujours plus soutenue de nouvelles esthétiques trop originales du monde de la mode. Une opposition quelque peu contradictoire vis-à-vis du phénomène des dad shoes qui furent propulsées en partie grâce à la mode.

La mode et les dad shoes

En 2013, le couturier belge Raf Simmons va revisiter un des classiques d’adidas : la Ozweego. Il réinvente la silhouette, créant un produit phare qui connaitra un succès phénoménal, donnant le ton pour les prochaines années de conceptions de baskets. C’est tout d’abord dans la mode que la dad shoes va resurgir en cette même année 2017. 


Les enseignes du luxe vont revisiter le Normcore en axant leur stratégie sur le style de chaussure le plus représenté et le plus vendu au monde. C’est la marque de luxe Balenciaga, s’inspirant de la Ozweego 3, qui se lance en première et qui va sortir, sous l’impulsion de son directeur artistique Demna Gvasalia, sa fameuse Triple S va faire exploser le phénomène de la mode des dad shoes. Louis Vuitton va suivre la marche en proposant sa Archlight et il en sera de même pour Chanel ou encore Isabel Marant. On distinguera alors deux courants dans la dad shoes, la Chunky Sneakers regroupant les paires aux semelles extérieures grossières et les Dad Relax privilégiant le confort à l’esthétique.

… et le sneakers game ?

Les dad shoes ou encore ugly shoes étaient souvent moquées dans le monde de la sneakers et pourtant ces dernières années elles figurent parmi les paires les plus tendances. Kanye West, deux mois après Balenciaga, décide d’apporter sa patte au phénomène avec sa Yeezy Boost 700 « Wave Runner » qui sera plus accessible et s’inscrira comme une référence de la sneakers. 


Cette mode poussera les marques sneakers à capitaliser sur la vague ce que fera Nike avec la réédition de la Monarch ou encore adidas et la Yung-1. Cataloguée initialement comme une « dad brand », New Balance se hissera sur le devant de la scène grâce à cet engouement, devenant aujourd’hui en 2022 l’une des marques sneakers les plus hypes.